Ce 28 septembre ne marque pas seulement le jour de l’ouverture de ton actualisation Pôle Emploi, c’est également la sortie du premier album de SLIFT ! Un petit tour de présentation s’impose.

Qu’est ce que SLIFT ?

Oh ! La belle prise !

SLIFT est un trio français de Kraut / Space Rock originaire de Toulouse composé des frangins Jean et Rémy Fossat, guitariste et bassiste et de Canek Flores, batteur. Un quatrième mousquetaire est en charge du mixage et de la projection vidéo pendant les concerts. SLIFT a précédemment sorti un EP chez Howlin Banana Records (FR), “Space Is The Key”.

Aujourd’hui, SLIFT nous propose son premier album, “La Planète Inexplorée”, sorti également chez Howlin Banana records, en coproduction avec Stolen Body Records (UK), Six Tonnes de Chair (FR), Rockerill (BEL) et Exag’ Records (BEL). Pas moins de cinq labels pour sortir cet album, le groupe doit en valoir la peine ! On enfile son casque, on prend place dans la navette et on part à la découverte de cette planète !

Heavy Road – Start Engine Button !

Si vous avez connu SLIFT dans leurs débuts, ce morceau vous est familier ! Cette nouvelle mouture est sans doute LA version !

Heavy Road 2.0 abandonne un peu son coté Kraut pour une grosse dose de psyché et d’énergie. Dès les premières secondes, le titre nous prend de vitesse. Nous recommandons ce morceau comme complément alimentaire dans le cadre d’une carence en vitamine, fer ou magnésium, tant il vous donne de l’énergie ! La rythmique est endiablée, groovy… La guitare, excentrique et incontrôlable, se mélange aux voix célestes et hypnotiques. Nous avons décollé il y a seulement trois minutes et déjà, la confiance règne entre passagers et pilotes. Ok, les mecs roulent vite, mais ils doivent certainement savoir où ils vont !

Assurément un titre de folie… et un décollage réussi !

Something in the Mist Doppler Ganger – La course de Kessel en moins de 12 Parsecs ?

Les morceaux qui suivent appartiennent à l’adage : “L’important, ce n’est pas la destination, c’est le voyage !”

Something In the Mist nous donne l’impression d’être à bord du Faucon Millenium en vitesse lumière poursuivis par l’Empire ! Han est au commande, Chewi répare les trous dans la coque du vaisseau et nous on serre les fesses en espérant leur échapper !

Malgré une tentative de fuite audacieuse, les Tie Fighter nous prennent en chasse…et Doppler Ganger raconte cette bataille à grand coup de Blaster dans les burnes ! Les riffs appuyés et cette puissante distorsion de la guitare sont comme autant de torpilles touchant sa cible.

Maintenant que nos ennemis sont terrassés, on peut se poser sereinement !

Ant Skull & Fearless Eyes – Rencontre du Troisième Type !

Dès les premières secondes d’Ant Skull, nous comprenons que nous avons enfin atteint notre destination : La Planète Inexplorée ! La rythmique tribale nous transporte au Temple Maudit d’Indiana Jones mais les aiguës de la guitare nous alertent : cette planète n’est pas sure ! Prudence ! Ant Skull est le parcours de l’explorateur par excellence : une route semée d’embûche et de surprise, réservée à ceux qui ont pris un petit-déjeuner équilibré (nous en profitons pour vous rappelez qu’il est nécessaire de manger 5 fruits et légumes par jours…).

Fearless Eyes nous offre un premier contact avec la faune locale établie ! On retrouve l’ambiance des grands moments de science-fiction, lors des rencontres avec ces petits bonhommes venus d’ailleurs… Les mélodies traduisent le surnaturel de l’instant, la rythmique raconte la démarche de notre exploration. Hasardeuse dans un premier temps, elle devient de plus en plus confiante. Mais l’autochtone ne semble pas vouloir nous offrir son hospitalité… Il nous prend en chasse tel un vieux propriétaire de parcelle agricole armé d’une fourche en s’exclamant : “Sortez de mon champs !”.

Le lien du clip : here

Reprenons notre souffle, nous lui avons échappé, mais l’exploration n’est pas finie !

Trapezohedron & – Passage du Cap Horn.

Trapezohedron nous plonge dans les pensées assombries des explorateurs que nous sommes, affaiblis par ce long et périlleux voyage. Les premières secondes nous laissent le temps de prendre une bonne respiration. Puis c’est reparti ! Un pied devant l’autre, l’aventure à l’horizon. Mais le doute s’installe… Avons-nous bien fait de partir ? Allons-nous crever sur cette planète hostile ? Ne mangerons-nous donc plus jamais de Moules Frites sauce Roquefort ? Mais le parfum de l’inconnu est ce qu’il est… comment lui résister ? Et puis, comme le dit si bien Hubert Bonisseur de La Bath : “Le jeu en vaut la chandelle Larmina !” Et c’est plein d’espoir que l’on repart dans cette aventure.

est un interlude qui nous permet de reprendre notre souffle et nos esprits. Nous apercevons au loin une lueur ardente, intrigante, qui nous attire vers elle. Malgré des premiers pas difficile sur cette planète, serions-nous en route vers un trésor caché ?

La Planète InexploréeSilent GiantLa découverte de l’El Dorado.

La vue est splendide ! Le titre nous raconte la découverte de ce lieu incroyable : le cœur de la planète ! Cette espace est paisible, l’ambiance épique et victorieuse. La récompense est à la hauteur des sacrifices ! Honoré par la découverte de ce trésor, nous continuons notre exploration d’un pas humble. Mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises…

Silent Giant nous transperce d’un sentiment de fierté et d’invincibilité. Ce voyage nous a rendu fort et puissant. La rythmique pachydermique accompagne la lourdeur de nos pas confiants. Les mélodies volatiles et les voix hurlantes se noient dans cet environnement cosmique, désormais nôtre.

Merci d’avoir voyagé avec Slift Airlines !

Ne tournons pas autour du pot, ce premier album est une réussite ! Et cela à plusieurs niveaux. Le mix est incroyablement juste et la production passionnante. Les arrangements sont fins et ajoutent profondeur et intelligence à la composition. L’interprétation des musiciens nous transporte et transpire la sincérité. Vous êtes en présence d’un objet artistique. Indéniablement.

SLIFT est un groupe qui a maintenant un univers et une identité propre, autant dans son son que dans son imagerie. Au milieu de leurs inspirations artistiques parfois palpables, leur création est unique. Quel plaisir d’écouter des artistes nous raconter leurs visions de la musique ! J’ai souvent l’impression d’avoir à faire à des enchaînements de morceaux patchworks, sans réflexions sur la cohérence de leurs compositions, résultant un gros sandwich de riffs aléatoires. Ce n’est définitivement pas le cas ici. La Planète Inexplorée est une vraie bouffée d’air frais. Un conseil : écoutes cet album, prends un billet pour le prochain concert qui passe près de chez toi, achètes ton vinyle et encourages notre belle scène underground française !

Et puisqu’il faut conclure, à toutes les personnes ayant permis la création de cet album : Merci !

C’est bon, c’est bon (Mais grave putain !)

 

 La Planète Inexplorée

Écoutes l’album sur Youtube

Rejoins SLIFT sur Facebook

Achètes l’album sur Bandcamp

Fermer le menu
×
×

Panier